Bien que la réalité du multivers ne soit pas prouvée, il est devenu proche d’être tout ce qu’il y a de plus parfaitement réaliste. Il a, en tout cas, quitté le domaine de la fantaisie débridée des auteurs de science-fiction. (Pour un nombre croissant de scientifiques, le multivers est devenu la seule hypothèse compatible avec les données actuelles de l’astrophysique.) Il faut rappeler que Copernic n’avait pas, en son temps, prouvé à proprement parler que la terre tournait autour du soleil. Sa contribution, essentielle, a été de proposer la meilleure théorie qui expliquait les faits observés. Ce n’est qu’en 1727 que l’astronome James Bradley en apportera la preuve expérimentale, par l’observation de ce qu’on nomme le phénomène d’aberration de la lumière.

(Multivers et réalité humaine, Louis Loujoz, § 6 p.18 )

_______________

Although the reality of the multiverse is not proven, it has become close to being all that is most perfectly realistic. He has, in any case, left the field of unrestrained fantasy of science fiction writers. (For a growing number of scientists, the multiverse has become the only hypothesis compatible with current astrophysics.) It must be remembered that Copernicus did not, in his own time, prove that the earth revolved around the Sun. Its essential contribution was to propose the best theory that explained the observed facts. It was not until 1727 that the astronomer James Bradley brought experimental proof, with observation of what is called the phenomenon of aberration of light.